Visages de GROOM - Justine

Les visages de GROOM sont des gens de notre entourage. Des personnes authentiques aux parcours variés. Les voici en courtes entrevues.

JUSTINE LATOUR, Photographe

Nous avons le soucis de présenter un visage humain aux soins pour hommes. Ceci s’est manifesté dans notre sélection de modèles pour représenter notre marque. Nous voulions des gens de notre entourage: des gens dont l’attrait esthétique s’exprime avec naturel, et enrichi par leur parcours de vie.

On vous les présente ici à travers une série de courtes entrevues.  

Mais d’abord, voici celle derrière la caméra lors des séances photos. La très talentueuse Justine Latour a su capturer nos modèles avec élégance, mais surtout sensibilité et humanité.

Entrevue.

 

GROOM - En quelques mots, quel est ton parcours personnel/professionnel/académique? 

Justine Latour - Je suis intéressée par la photo depuis mon plus jeune âge. Le désir d'immortaliser les miens, de laisser une trace m'a poussée à apprendre la photo par moi-même. Plus tard, à l'université, j'ai étudié les arts et les bases de la photographie. Arrivée à Montréal en 2007, j'ai pris le pouls du milieu en assistant des photographes dont j'admirais le travail. Ça a toujours été clair pour moi, ce qui m'intéressait le plus c'était le portait, la rencontre.

G- En ce moment, quelles sont tes sources d’inspiration / passions / hobby?

JL- J'ai récemment fait une série de portraits de personnes centenaires. Je me suis liée d'amitié avec l'une d'entre elles. Claire, 104 ans. Elle m'inspire et elle remet en perspective bien des choses. Tout le côté "mémoire" de la photographie me questionne beaucoup. En regardant les photos d'archives, on comprend beaucoup de choses. Une photo ça raconte une histoire, mais ça raconte aussi comment on faisait de la photographie. J'adore aussi regarder le travail des photographes québécois(es)!

G- Quel est ton lien avec GROOM?

JL- En tant que photographe, je collabore avec Groom, depuis 2015, pour créer l'image visuelle qui accompagne la marque. Je suis ravie de refaire leur campagne à chaque année !

Aussi, je squattais leur hamac au bureau !

G- Est-ce que le « grooming » a une symbolique particulière selon toi? Si oui, quelle est-elle?

JL- Je ne sais pas si c'est le symbole de quelque chose, mais j'adore tous ces barbiers et les lignes bien découpées !

G-Quelques mots sur la masculinité? Que signifie ce concept en ce début de XXIe siècle?

JL- C'est un concept en pleine refonte. Les lignes sont encore à écrire, elles s'écriront de façons différentes. (Mais j'espère que ça se lira comme de la poésie.)

G- Y a-t-il des figures masculines qui ont été importantes dans ta vie ?

JL- Classique... mon père, mon grand-père, les Beatles.

G- Mot de la fin: c’est le moment de sortir la citation inspirée, vas-y fort.

JL- Assurément une citation de Roland Barthes... tout de Roland Barthes. Aussi à propos du passé, de la mémoire : "Peut-être finirai-je par trier mes photos pour construire un album fidèle à la mémoire que je souhaite conserver du passé." LE DRAP BLANC, Céline Huyghebaert (Le Quartanier)

0 avis pour “Visages de GROOM - Justine

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.